Pourquoi changer les disques de frein de ma Clio ?

Tous les possesseurs de Clio se doivent de respecter les préconisations de Renault pour remplacer les pièces d’usure régulièrement, de façon à garantir la sécurité routière. Le système de freinage, particulièrement, doit impérativement être entretenu de manière préventive.

À l’exception des modèles RS, toutes les Clio sont équipées d’origine de freins à tambour à l’arrière.

Ils nécessitent peu d’entretien, un simple nettoyage est recommandé tous les 80 000 km.

Cependant, l’essieu avant est doté de freins à disque qu’il convient d’entretenir plus régulièrement.

Nous vous expliquons ci-dessous pourquoi et à quelle fréquence changer les disques de frein de Renault Clio.

Qu’est-ce qu’un disque de frein ?

À quoi sert un disque de frein ?

Un disque de frein est présent à chaque roue avant de la voiture, positionné au sein d’un étrier.

Lorsque le conducteur appuie sur la pédale de frein, un système hydraulique transmet cette pression grâce au liquide de freinage.

Cela déplace les pistons de l’étrier qui pressent des plaquettes contre le disque de frein.

C’est le frottement entre les plaquettes et le disque qui permet de ralentir la voiture.

Pourquoi les disques de frein s’usent-ils ?

Les frottements répétés des plaquettes de frein contre le disque usent ces pièces, d’où leur nom de pièces d’usure.

Le matériau dont sont composées les plaquettes se consomme plus rapidement que les disques, qui sont constitués de fonte.

Ainsi, il faut remplacer les plaquettes plus régulièrement, on utilise généralement deux jeux de plaquettes pour un disque de frein.

Les disques peuvent être sensibles à la corrosion et aux salissures, des poussières ou des grains de sable peuvent les endommager plus rapidement.

Un examen et un nettoyage régulier des disques de frein prolongeront leur durée de vie.

Quand remplacer les disques de frein de ma Clio ?

La fréquence de remplacement recommandée par Renault

Les disques de frein installés à l’avant sont plus sollicités que les tambours arrière, la puissance de freinage étant répartie à environ 70 % à l’avant et 30 % à l’arrière.

Ils nécessitent un entretien plus régulier, le constructeur recommande de vérifier leur état tous les 30 000 km.

Vous pouvez vérifier dans le carnet d’entretien fourni par Renault la fréquence de remplacement correspondant précisément à votre modèle.

Cela dit, la nécessité de remplacer souvent les disques de frein dépend grandement de l’environnement et des conditions de conduite.

Un conducteur qui roule exclusivement en ville fait beaucoup plus usage de ses freins qu’une personne qui utilise majoritairement son véhicule sur autoroute.

De plus, si vous conduisez en anticipant les phases d’accélération et de freinage et si vous privilégiez l’usage du frein moteur, vous pourrez largement étendre la durée de vie de vos disques de frein et ainsi diminuer le cout d’entretien de votre Clio.

Vérification de l’usure des disques de frein

L’examen de l’état des disques de frein passe par la mesure de leur épaisseur.

Il est bon de vérifier tous les 30 000 km, à l’aide d’un palmer ou d’un pied à coulisse pour disque, que l’usure du disque reste inférieure à 10 % de son épaisseur, soit 1 mm à 1,5 mm maximum.

Lorsque le disque atteint cette limite, il est dit « hors cote ».

Si vous ne disposez pas de ces outils, vous pouvez rapidement avoir un ordre d’idée de l’état des disques en touchant leur arête du bout des doigts.

Si la hauteur de celle-ci semble faire 1 mm, c’est qu’il faut prévoir un remplacement.

L’épaisseur n’est pas la seule condition pour déclencher le changement des disques de frein.

Si un disque est cassé ou partiellement fêlé, c’est qu’il y a eu un problème d’entretien ou d’utilisation.

Dans ces deux cas, il faut alors remplacer les disques, les plaquettes et réaliser un contrôle du circuit hydraulique de freinage.

Enfin, si un jeu de plaquettes est utilisé trop longtemps, sa garniture peut se consommer entièrement.

Lors de chaque freinage, le métal des plaquettes frotte alors contre le disque qui s’abime de façon irrémédiable.

Un témoin s’allume ou un bruit de sifflement lors du freinage ?

Même en dehors de la période prévue de remplacement des disques de frein, certains symptômes avertissent le conducteur de la nécessité de contrôler le système de freinage.

Tout d’abord, lors de l’allumage du voyant correspondant aux freins sur le tableau de bord.

Dans ce cas, vous devez rapidement examiner l’origine du problème ou déplacer le véhicule chez votre garagiste pour qu’il soit inspecté par un professionnel.

Le changement du comportement de la pédale de frein doit aussi éveiller vos soupçons.

Si celle-ci est trop molle ou trop dure, il peut y avoir un problème au niveau du circuit hydraulique de freinage.

Enfin, si un bruit strident ou un sifflement est entendu à chaque freinage, cela peut provenir d’une usure avancée des plaquettes ou de la présence d’impuretés qui peuvent abimer la surface du disque.

Comment bien remplacer les disques de frein de ma Clio ?

Changer les disques de frein soi-même ?

Avant de remplacer vos disques de frein vous-même, assurez-vous de bien connaitre toutes les étapes et de disposer du matériel adéquat.

Ces pièces d’usure sont essentielles à la sécurité du véhicule et un mauvais entretien peut être synonyme de défaillance technique.

Si un accident survient et que les disques de frein n’ont pas été montés correctement, l’assureur est en droit de refuser de prendre en charge les réparations.

Réaliser le rodage de ses disques de frein

Pour optimiser la durée de vie de ses disques de frein, il est important de réaliser un rodage progressif.

Cela consiste, dans les premières semaines de conduite avec des disques neufs, à anticiper au maximum les phases de freinage et à ralentir modérément, de la manière la plus douce possible.